Un appel collectif pour ne plus perdre sa vie à la gagner

Attention danger

"La santé au travail est une question de santé publique" affirmait François Hollande candidat. Alors qu’on assiste à une accélération et à une surcharge du travail et à l’explosion des risques psychosociaux professionnels (TMS, RPS, surmenage…), la protection des salariés et la prévention des risques au travail sont en danger. Nous devons tous ensemble nous mobiliser contre l’érosion voire la disparition de la
prévention des risques au travail.

C’est pourquoi les acteurs du mouvement syndical et de la santé au travail ont rendu public dans plusieurs médias, le jeudi 15 janvier, un appel intitulé « Pour ne pas perdre sa vie à la gagner ! ».

Pétition : http://pourneplusperdresaviealagagner.wesign.it/fr

Cet appel a recueilli les premières signatures : Annie Thebaud Mony, directrice honoraire à l’INSERM, Danièle Linhart, Sociologue, directrice de recherches émérite au CNRS, Eric Beynel, porte-parole union syndicales Solidaires, Christophe Godard, secrétaire national de l’UGFF-CGT (responsable Santé-Travail), Jean-Michel Sterdyniak, président du SNPST, Dominique Huez pour l’Association Santé Médecine du Travail, Alain Carré pour le SMTIEG-CGT, Arnaud de Broca, secrétaire général de la FNATH, Julien Lusson pour Attac, Louis-Marie Barnier pour la Fondation Copernic, Les syndicats CGT, FSU et SUD de l’inspection du travail, Un Collectif de 27 cabinets, experts CHSCT ou intervenants en santé au travail, les
associations Henri Pezerat, Ban Asbestos et Robin des toits. Depuis plusieurs milliers de signatures se sont
agrégées.

PDF - 440.6 ko
Tract d’appel