Les capitalistes nous coûtent cher Leurs profits sont nos misères : augmentation des salaires

Les profits pompent nos salaires !

Chaque mois, lorsque nous touchons notre salaire, une partie de la richesse que nous avons produite par notre travail nous est confisquée. Les choix économiques du patronat comme de l’état n’ont pas pour objectif l’intérêt général mais la préservation des profits, imposons une autre répartition des richesses !

Les salaires dans le privé et dans le public baissent ou stagnent au mieux. Le pouvoir d’achat est en berne depuis des années !

Précarité de plus en plus généralisée, temps partiels subis, gel du point d’indice depuis 7 ans, multiplication des contractuels dans le public…

Et les inégalités explosent : les dividendes versés aux actionnaires ont encore augmenté de 30% cette année et le patrimoine des 1% les plus riches du monde dépasse celui des 99% de la population restante !

Le système capitaliste, c’est un rapport de subordination, la démocratie dans l’entreprise n’existe pas !

Nous travaillons, nous produisons, nous usons notre santé au travail … Patrons, Medef, Gouvernements prétendent surveiller, contrôler, diriger… en fait ils nous exploitent !

* 56 milliards versés aux actionnaires des entreprises du CAC 40, soit en 2014 + 30% en un an !
* Les 10% des salarié-es les moins bien rémunérés touchent au mieux 403 euros…
* Les 10% les mieux rémunérés touchent a minima 2967 euros !

Il faut augmenter nos salaires ! C’est notre dû !

- SMIC à 1 700 euros nets.
- 400 € d’augmentation pour tous et toutes.
- Augmentations en sommes uniformes pour favoriser les plus bas salaires et réduire les inégalités.
- Egalité salariale entre les femmes et les hommes, avec des mesures immédiates pour annuler les discriminations existantes.
- Augmentation des pensions de retraite, des allocations-chômage, des minimas sociaux.

Discutons, décidons, agissons Organisons le syndicat sur notre lieu de travail

17 avril 2015