Evènements survenus sur le Thalys vendredi 21 août Communiqué Sud Rail

La fédération SUD-Rail soutient les agents SNCF et personnels de la restauration ferroviaire présents à bord du train Thalys menacé par un forcené, armé et déterminé, le vendredi 21 août.

Le sang froid et le professionnalisme des agents SNCF à bord du Thalys Amsterdam-Paris ont permis le déclenchement des mesures de sécurité visant à préparer l’arrêt du train et la prise en charge de celui-ci par les secours et les forces de sécurité.

Un de nos collègues, contrôleur à bord du train Thalys, a été directement menacé par l’agresseur. Les voyageurs, exposés directement à cette situation dramatique, étaient au cœur d’une grande confusion et d’un sentiment de panique. Nous saluons l’intervention des voyageurs Français, Américains et Anglais ayant, au péril de leur vie, maîtrisé l’agresseur et ainsi évité ce qui aurait pu être un drame humain.

La fédération SUD-Rail interpelle la Direction de la SNCF, les élu-es nationaux et les autorités organisatrices des transports en région, sur la politique de suppression d’emplois à la SNCF ayant pour conséquence la suppression des contrôleurs à bord des trains, notamment les TER. Des TGV avec des équipages restreints, des TER sans contrôleurs à bord, cette politique des gouvernements successifs et de la direction de la SNCF a pour effet l’affaiblissement de la sécurité et de la sureté à bord des trains, de l’accompagnement des voyageurs et de leur prise en charge lors de situations à risque. Chaque jour, les cheminot-es sont soumis à des événements de sécurité auxquels ils doivent faire face, comme se fut le cas le même jour, prés de Lyon, lors d’un incendie à bord d’un TGV.

La situation qui s’est produite à Arras doit être l’alerte suffisante pour stopper cette politique de casse de l’emploi à la SNCF, de suppression des contrôleur-euses (dont une des nombreuses missions, est la détection de comportements anormaux) à bord des trains régionaux, de banlieue, qui transportent des millions de voyageur-euses au quotidien, et de l’importance de travailler au renforcement de la présence dans les RER.
La fédération SUD-Rail regrette qu’il faille un tel événement dramatique pour que la situation de l’emploi, des besoins à bord des trains et de la continuité du service public sur tout le territoire soit mise en lumière.

Le site de Sud Rail : ici

24 août 2015