Tract SUD Arsenal pour le retrait de la loi travail

Tout confirme encore aujourd’hui que le gouvernement compte encore sur le simple essoufflement du mouvement en cours contre la loi « Travail » pour imposer « en l’état » son projet qui n’a que très peu changé depuis le 9 mars.

Cette attitude gouvernementale démontre qu’il ne suffira pas d’une implication essentiellement « étudiante » pour faire plier Hollande et consorts sur une réforme ultra-libérale du droit du travail.

La nécessité de s’impliquer plus fortement pour les salariés à partir des entreprises