Nous manifestons le 1er mai pour le changement social et l’égalité des droits, contre la haine de l’autre

François Hollande s’est fait élire Président de la République en mai 2012 en promettant que « le changement c’est maintenant ». Les élections législatives de juin 2012 ont donné aux partis de Gauche une majorité à l’Assemblée nationale qu’ils avaient déjà au Sénat. Mais pour que ceci soit utile, il faut des décisions concrètes.

Il y a un an, l’Union syndicale Solidaires réaffirmait ses revendications et propositions, portées dans les mobilisations sociales des dernières années. Nous demandions des décisions immédiates pour certains points, des engagements sur d’autres.

[...]

Un an plus tard, le constat est accablant.

Rien n’a été fait pour répondre à ces situations d’urgence. Chômage, précarité, licenciements, sont en augmentation. Rédigée par le MEDEF, et soutenue par quatre syndicats (CFDT, CFTC, CGC, UNSA), la loi dite de « sécurisation de l’emploi » va permettre aux patrons de licencier plus facilement et va accroitre la précarité : ce sont les profits qui sont sécurisés ! De nouvelles attaques se préparent contre les retraites : allongement de la durée de cotisations, diminution des pensions, augmentation des cotisations pour les salarié-es.

Tract complet à télécharger ci-dessous

PDF - 132 ko

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU et Solidaires du Var appellent à manifester le 1er mai 2013 à :

- Toulon  : 10h30 place de la Liberté
- Draguignan  : 10h30 sous-préfecture
- Brignoles  : 10h30 place des cars
- Fréjus  : 10h30 square de Provence
- Salernes  : 11h00 syndicat d’initiative
- Cogolin  : 10h00 rond-point du Koch